Aspire, un programme et un concours de soutien à la création d’entreprise pour limiter les risques de récidive des ex-détenus aux Etats-Unis.

creation entreprises prisonniers usa

 

Un casier qui pèse lourd

Ils sont plus de 600 000 chaque année à sortir de prison aux Etats-Unis. Et 60% d’entre eux ne parviennent pas à retrouver du travail. Selon le conseil consultatif des peines de l’Illinois (Illinois Sentencing Policy Advisory Council) cité dans le Chicago Reporter, 48% des ex-détenus retournent en prison dans les 3 ans suivant leur libération.

C’est en partant de ce constat que le SBA, le département d'état dédié aux petites entreprises, a concocté un nouveau programme d’incitation à la création d’entreprise. L’objectif est de limiter les risques de récidive en favorisant les programmes de formation et les financements à destination des ex-détenus. Le SBA n'oublie pas non plus que la création d'emploi se fait principalement dans les TPE et les PME.

Un programme à deux volets pour la formation et le financement des porteurs de projet

Un programme pilote a été annoncé en août 2016 en partenariat avec la Fondation W.K. Kellogg et la société de micro-crédit Justine Petersen. D'un montant de 2 millions de dollars, Aspire Entrepreneurship Initiative, aidera des détenus à créer leur entreprise par le biais de formations spécifiques et de micro-financement. L'opération sera lancée au printemps 2017 dans quatre villes américaines : Saint-Louis (Missouri), Chicago (Illinois), Louisville (Kentucky) et Detroit (Michigan).

Quant à l'appel à projet qui vient d'être lancé, il vise à venir en soutien du programme Aspire Entrepreneurship Initiative en finançant les structures désireuses de mettre sur pied des programmes de formation et des financements pour les ex-détenus futurs créateurs d'entreprises. Avec un montant total d'1,2 millions de dollars, Aspire Challenge projette de verser une subvention de 75 000 dollars par structure sélectionnée.