C'est un outil de :

  • recherche

  • analyse

  • vérification

  • diffusion de l’information.

Elle est plus particulièrement utilisée par les grands groupes qui souhaitent avoir une vision précise de leurs secteurs d’activité.

En quoi la veille est-elle pertinente pour les TPE, PME ou les associations ?

En fournissant des outils tout de suite opérationnels et qui vont les aider à développer :

Leur présence sur Internet

  • Articles pour les blogs et les sites avec optimisation SEO

  • Posts sur les réseaux sociaux

  • Newsletters personnalisées

Leur prospection commerciale

  • Fichier prospect

  • Définition de l’argumentaire commercial

  • Documentation

  • Recherche et première analyse des appels d'offre

La veille stratégique fournit aussi des informations sur les marchés

  • Que font mes clients, mes concurrents ?

  • Quels sont les nouveaux produits ou services sur mon secteur/segment ?

  • Quelles sont les bonnes idées ?

- 

La veille, un pilier de l’intelligence économique

C'est un des volets de l’intelligence économique (‘’Business Intelligence’’). Si les définitions diffèrent, on peut estimer que cette dernière va englober :

  • La collecte, l’analyse et la diffusion d’informations en provenance de l’environnement de l’entreprise (veille). 
  • La collecte et l’analyse d’informations internes (production, logistique, administration, commercial, R&D) afin d’optimiser les processus de l'activité de l'entité ("knowledge management" ou gestion des connaissances).
  • La protection du patrimoine matériel et immatériel de l’entreprise. Cela passe notamment par des dépôts de brevet ou des dispositifs de protection des données sensibles (sécurité économique).
  • La surveillance de ce qui se dit sur la marque ou l'entreprise sur les blogs, forums ou médias dans le but de mettre en place, maintenir ou rétablir une bonne notoriété (influence ou e-réputation).

En pratique, la veille stratégique va consister à :

  • rechercher les informations dans de nombreuses sources (sites officiels d’entreprises, de centres de recherche, d’associations, d’instances publiques…) 
  • trier les plus pertinentes afin de les analyser. Une phase importante du processus est la validation des informations puisqu’elle va chercher à savoir si celles-ci s’appuient sur des éléments concrets : dépôts de brevets, présentation à des salons, intégration dans des catalogues… 
  • diffuser les informations sur différents supports : lettres d’information, alertes par mail, fils RSS, fiches descriptives (pour une entreprise, un produit ou un service), dossiers documentaires

Les domaines de la veille

La veille stratégique permet d’avoir des informations actualisées et précises pour un ou plusieurs secteurs d’activité pour une entreprise. Elle se décline en plusieurs modules suivant les besoins :

  • Veille technologique pour rechercher l’information scientifique et technique (brevets, travaux de recherche, colloques…)
  • Veille sur les marchés publics pour être alerté des avis de consultation. Lorsqu'elle est complète, elle permet d’avoir connaissance des détails des appels d’offre comme le système de notation et les critères de sélection. Ces informations sont essentielles pour déterminer la pertinence d’une soumission et pour élaborer le mémoire technique.
  • Veille concurrentielle pour surveiller l’actualité d’un ou plusieurs secteurs d’activité par le biais de la presse, de sites officiels et de blogs spécialisés
  • Veille réglementaire pour être tenu informé des normes et réglementations.

Les avantages

Elle permet tout d’abord d’avoir une information actualisée de son secteur en surveillant les derniers événements des acteurs existants ou émergents, des produits, des services et des innovations. On peut ainsi avoir une vision à la fois globale et personnalisée de ses domaines d’activité.

Le gain de temps est également important. De nombreux sites proposent de suivre l’actualité par fil RSS ou par newsletter. En plus de représenter un volume important de contenu pas toujours ciblés, ils reprennent généralement les titres et les introductions des articles sans qu’il y ait vérification de la pertinence ou de la véracité de l’information.

Enfin, elle offre des solutions personnalisées  et prêtes à l'emploi pour tous les acteurs économiques avec des :

  • articles, des dossiers thématiques pour un blog ou un site web
  • fichiers complets de prospection

Spécialiste d'un secteur ou du traitement de l'information ?

C'est la grande question. Pour certains, elle doit être effectuée par des experts, seuls capables, selon eux, de comprendre et déterminer l'intérêt des données collectées. Pour d'autres, un veilleur spécialisé en traitement de l'information possède les outils pour récolter un maximum d'éléments. S'il acquiert rapidement les bases d'un secteur d'activité, il pourra les traiter avec efficacité tout en se servant de l'expérience acquise dans d'autres domaines. 

Selon mon expérience, la meilleure solution est toujours la coopération. Les veilleurs récoltent les informations, sélectionnent les plus pertinentes, les analysent avant de les livrer aux experts. A ceux-ci revient la tâche de déterminer celles qui doivent retenir l'attention et requérir des actions supplémentaires.